Nicole LE PEIH

Retour de la COP25 à Madrid

À l'Assemblée

J'ai accompagné la Ministre de la Transition écologique et solidaire, madame Elisabeth Borne, dans le cadre de la mission d'information sur la neutralité carbone que je mène au sein de la Commission des Affaires européennes.

 

L'ambition de cette COP25 est majeure : après la finalisation des dernières règles de mise en oeuvre de l'Accord de Paris, elle représente la dernière amorce avant la relève de l'ambition climatique en 2020, pendant la COP26 à Glasgow. En effet, dans un an, les pays signataires devront revoir leurs engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre (NDC) : l'adoption de l'accord de Paris en 2015 prévoyait en effet de limiter le réchauffement à 2°C.

 

  • Accueil du ministre de l'agriculture Didier Guillaume, présent à la COP dans le cadre de l'évènement "4 pour 1000" (https://www.4p1000.org/fr)
  • Cop bleue : la protection de l’océan est au cœur des négociations et des engagements, avec la réaffirmation de la Déclaration de Niulakita sur la réduction des gaz à effet de serre du transport maritime. Cet enjeu est crucial : 90% des marchandises sont échangées par voie maritime
  • Entretien bilatéral avec Shinjiro Koizumi, ministre japonais de l’environnement. Le Japon privilégie aujourd'hui l'utilisation de l'hydrogène par rapport à la production fossile charbon.
  •  

Cette COP a permis de souligner la prise de conscience des pays émergents. Leur engagement et le notre progressent pour définir les contours de la relève à Glasgow.


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.