Nicole LE PEIH

Newsletter septembre 2021

05 Oct 2021 Nicole Le Peih Newsletters

Lettre d'information
 
Septembre 2021
 
EDITO

Chères lectrices, Chers lecteurs,

 

Le 9 septembre, le dernier volet – « L’Alimentation de demain » – de mon triptyque a réuni plus de 250 personnes. Merci pour votre participation aux sondages et/ou pour votre présence. Être ensemble dans cette période de sortie de crise avait une saveur particulière. Qui plus est sur ce sujet qui m’anime pleinement, à la fois dans ma vie d’agricultrice mais aussi dans mon mandat de députée.

 

Que retenir de cet évènement ?

 

Alors même que la trajectoire vers la neutralité carbone nous impose de produire et consommer autrement, l’ensemble des acteurs ont partagé leurs expériences. Notre député européen et ancien président des Jeunes agriculteurs, Jérémy Decerle, a rappelé que les subventions PAC 2022-2027 ont été défendues avec fermeté, justement pour soutenir une agriculture durable. Notre souveraineté alimentaire doit être défendue et nous devons être fiers de la qualité que nous exigeons déjà (Marie-Andrée Luherne, Emmanuelle Ducros).

 

Pour que notre territoire continue à s’épanouir harmonieusement, il est apparu important de protéger la place de nos agriculteurs et de mieux associer les populations à leur environnement. Autant d’un point de vue urbanistique que social, continuons d’alimenter un dialogue régulier. C’est le meilleur moyen de faire perdurer nos traditions. Car l’agriculture bretonne est le fruit d’une agriculture familiale, riche de ses savoir-faire, et qu’il nous faut savoir protéger et partager (Dominique Gautier).

 

Les intervenants ont présenté les évolutions de leurs méthodes de production (Didier Le Hec, Adrien Van Der Mersch, Pierre-Yves Jestin) et leurs pratiques commerciales (Roland Tonarelli, Stéphane Layani). Toutes évoluent au gré des attentes des consommateurs. Car la bonne santé de nos entreprises agricoles doit tenir compte des opportunités de marché. Mais le marché doit aussi être régulé, d’où la loi votée en 2021 pour ne pas écraser la rémunération des agriculteurs et leur garantir un prix juste (Gregory Besson-Moreau).

 

Enfin les intervenants se sont adressés aux jeunes lycéens invités. Tous ont insisté sur la confiance qu’ils leur accordent. Ils sont les consommateurs de demain, appelés à modifier leurs habitudes pour protéger la rémunération de nos agriculteurs. Et ils sont les acteurs de demain, compétents et capables de relever les défis d’une agriculture durable et rémunératrice.
 

Nicole LE PEIH
Députée de la 3e circonscription du Morbihan


Articles similaires

Catégories

Derniers articles

Nomination au Conseil Supérieur des prestations sociales agricoles

L’Assemblée nationale adopte la LOPMI : une réponse claire aux défis sécuritaires de notre société

Salon des maires 2022

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.