Nicole LE PEIH

Newsletter Juin 2023


Chères lectrices, chers lecteurs,

Depuis 2017 notre majorité travaille activement pour dynamiser nos territoires. Les Jeux Olympiques à venir représentent une réelle opportunité pour la France et la Bretagne. Ils constituent un virage décisif pour le développement de nos régions et la dynamique de nos territoires : enjeu majeur pour notre ruralité centre-Bretagne.

Nous avons obtenu des résultats concrets et tangibles grâce à nos actions, ce qui a été reconnu par la ministre des Sports, madame Amélie Oudea-Castera, et la ministre de la Ruralité, madame Dominique Faure, lors de leur récente visite. Le passage de la flamme olympique dans le Morbihan symbolise le partage et la découverte de notre culture, et permettra de faire découvrir le patrimoine français à plus de 4 milliards de spectateurs.

Ce passage représente également une opportunité pour impliquer nos différents territoires français dans cet événement sportif majeur de renommée internationale. C'est une occasion populaire de se rassembler dans un moment sportif autour des valeurs d’engagement et de respect, en impliquant pour la première fois 13 départements français dans l’organisation des Jeux.

Dans la continuité du développement de nos territoires, nous avons lancé le plan France Ruralité le 15 juin dernier.Avec 88% de nos communes françaises classées comme rurales, rassemblant 22 millions de d'habitants, il est nécessaire de maintenir une cohésion territoriale au plus proche des besoins des citoyens.

Des initiatives telles que la création de l'Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, les Maisons France Services, le plan Très Haut Débit et l'Agenda Rural sont autant de mesures qui contribuent à cette vision dynamique de nos territoires, en mettant en avant la transition écologique.La protection de nos territoires fait également partie intégrante de la ruralité. Si nous encourageons leur développement, il est tout aussi important de garantir leur préservation et leur qualité.

À cet égard, le 26 juin 2023, l'Assemblée nationale a adopté le texte relatif à la ZAN (Zéro Artificialisation Nette). Un débat crucial pour notre région, notre département et notre circonscription.Ce projet, initié par le gouvernement en 2018 avec le plan biodiversité, puis renforcé en 2020 avec la convention citoyenne sur le climat, est aujourd'hui complété par un compromis visant à réduire de 50 % l'artificialisation et la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers d'ici 2030 par rapport à la période 2011-2020.

Notre objectif reste d'accompagner les communes et leurs élus dans ces prometteuses transitions, y compris, à l’avenir, par l'étude d'un plan dédié aux friches.

Le gouvernement et les parlementaires de la majorité continuent de manière déterminée à soutenir la redynamisation des territoires ruraux et à assurer leur développement.

 

Nicole LE PEIH

Votre députée

> Lire la suite
 


Articles similaires

Catégories

Derniers articles

Troubles anormaux de voisinage : accord trouvé en commission mixte paritaire

Saint-Thuriau : échange avec des élèves du lycée Kerlebost

Agriculture : lancement du démonstrateur territorial des transitions Envezh

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion