À l'Assemblée

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a présenté dès le mercredi 3 janvier la Feuille de route du Gouvernement pour le 1er Semestre 2018.

Plusieurs choses à retenir à la lecture de ce calendrier qui définit les Chantiers du Gouvernement jusqu’au mois de juin :

  • Tout d’abord, la volonté de ne pas perdre de temps pour réformer et faire avancer la France.
  • La poursuite de la mise en œuvre des engagements pris lors de l’élection présidentielle : la réforme de l’apprentissage, de la formation professionnelle, de l’assurance chômage, la révision constitutionnelle, la loi sur l’asile et l’immigration, la loi sur l’orientation des étudiants, le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes... Face à des dossiers difficiles, l’alternative pourrait être de différer l’examen ou la mise en œuvre. Mais, la France a besoin que des décisions soient prises. Elles feront des satisfaits, des déçus, mais l’important est qu’il y ait, en amont et en aval, un débat, de l’écoute et beaucoup de communication. Désormais, il faut que toutes les énergies se mettent en marche vers l’avenir.
  • Une volonté de clarté, de transparence sur les actions à venir du Gouvernement. Cette visibilité sur les Chantiers qui vont être engagés est due aux françaises et aux français, et cette communication constitue un engagement à tous les niveaux de l’Etat, du gouvernement et du ou des ministères en charge des dossiers qui les concernent.

Ce tableau ci-dessus, résume les principaux chantiers qui vont être engagés. Mais il n’est pas limitatif. D’autres chantiers sont également prévus tels que :

  • La présentation du quatrième plan autisme et la tenue d'une conférence nationale du handicap.
  • Le lancement des travaux sur la réforme des retraites.
  • La présentation des plans "Cœur de ville".
  • Les conclusions de la mission confiée à Jean-Louis Borloo sur les quartiers prioritaires de la ville.
  • L’examen des textes législatifs relatifs à la lutte contre les violences, "à commencer par celles faites aux femmes."
  • La mise en œuvre progressive, après de nécessaires concertations, d'une offre sans reste à charge en matière d'optique, de soins dentaires et d'audioprothèses.
  • La revalorisation courant 2018 de la prime d'activité, du minimum vieillesse et de l'allocation aux adultes handicapés…

Et l’actualité peut nécessiter de traiter d’autres priorités…


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.