À l'Assemblée

Edouard Philippe a annoncé l’annulation définitive du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. J’ai été surprise et déçue. J’avais soutenu ce projet lors de ma campagne électorale de 2017. J’avais argumenté, le 10 janvier à Matignon, les yeux dans les yeux, face au Premier ministre sur la nécessité de cet aéroport. Maintenant que la décision est prise, je me rallie à la décision du gouvernement. Je pensais que Notre-Dame-des-Landes aurait été un beau projet fédérateur pour la Bretagne. Je voyais un pont aérien économique entre le Grand Ouest et l’Europe pour le transport des passagers et du fret. La ZAD va être démantelée. L’agriculture doit retrouver ses terres. Maintenant, regardons notre avenir. Une nouvelle opportunité de développement des aéroports de l’Ouest s’ouvre à nous. Je répondrai positivement pour construire un projet répondant au mieux aux intérêts de notre territoire.


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.