En circonscription

Le déficit constaté d’internes ou de spécialistes est le maillon faible du Centre Hospitalier de Centre Bretagne. Le 8 juin, une rencontre tripartite entre les élus, l’Agence Régionale de Santé et la direction de l’hôpital a été l’occasion de réfléchir à des solutions durables. « Je crois que nous devons mettre en œuvre tous les moyens pour éviter les fuites de compétence. Un rattachement avec les facultés de médecine de Rennes et de Brest doit être envisagé pour augmenter le nombre d’internes. » La qualité des soins doit être comparable sur tout le territoire. « Je pense que l’humain doit être au cœur de nos préoccupations pour  l’évolution de notre système de santé que ce soit l’hôpital ou les EHPAD. »

C’est le message que j’ai délivré auprès de M. DE CADEVILLE, directeur général de l’ARS Bretagne, afin d’améliorer durablement le fonctionnement du CHCB. En effet, avec plus de 1500 emplois - dont environ 100 médecins - et 992 lits, le Centre Hospitalier de Centre Bretagne de Noyal-Pontivy permet aux 130 000 personnes du bassin de Pontivy-Loudéac de bénéficier de soins de proximité. La preuve en est irréfutable.


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.