Nicole LE PEIH
Nicole LE PEIH

On passe du « quoiqu’il en coûte » au « sur-mesure »

À l'Assemblée

Les indicateurs économiques de la rentrée sont bons. En 18 mois, le fonds de solidarité a permis d’indemniser 2 millions d’entreprises pour un total de 35 milliards d’euros. Mais grâce à l’amélioration de la situation, il est désormais possible de passer à un régime sur-mesure.

  • A partir d’octobre le fonds de solidarité va évoluer vers un dispositif qui assurera la couverture de 90% des pertes d’exploitation pour les entreprises de moins de 50 salariés et 70% pour les entreprises de plus de 50 salariés. Il sera ouvert à toutes les entreprises des secteurs les plus touchés, notamment dans la culture. D’autres mesures vont également être adaptées :
  • Le régime de l’activité partielle sera quant à lui maintenu au seul bénéfice des secteurs les plus touchés qui connaissent toujours des restrictions sanitaires ou une perte de chiffre d’affaires supérieure à 80% continueront à bénéficier d’un reste à charge nul ;
  • Face au dynamisme des embauches, pour les entreprises les aides à embaucher seront arrêtées au 31 août.

 

Dans tous les secteurs, une clause de revoyure a été fixée pour la première semaine du mois de novembre afin de lisser au maximum la sortie de crise. Cette clause de revoyure permettra de préciser les mesures de sortie de crise.

 

Les secteurs les plus touchés par la crise doivent ainsi continuer à être aidés. Des plans d’actions visant ces secteurs – évènementiel professionnel, agences de voyage, montagne – vont être élaborés prochainement. En effet les difficultés de recrutement, la flambée des coûts des matières premières, les difficultés d'approvisionnement... tous ces sujets doivent retenir notre attention et faire l'objet d'actions concertées entre parlementaires et professionnels des secteurs concernés.

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.