Nicole LE PEIH
Nicole LE PEIH

Deux années de lutte contre les violences conjugales

À l'Assemblée

Des réponses fortes permettent de lutter contre les violences faites aux femmes. En France, les confinements ont engendré une hausse des violences conjugales et le Morbihan n’a pas été épargné. Engagée depuis toujours pour cette cause, j’ai notamment été le rapporteur de la « loi visant à protéger les victimes de violences conjugales » (Eté 2020) qui retranscrit les résultats du Grenelle des violences faites aux femmes.

 

C’était il y a tout juste deux ans. Le 3 septembre 2019, sous l’égide du Premier ministre, le Gouvernement lançait le Grenelle des violences conjugales. Onze groupes de travail ont alors été constitués sur plusieurs thématiques. Ils ont réuni les associations, les acteurs de terrain, les familles de victimes ainsi que l’ensemble des administrations concernées.

 

Sur les 46 mesures que nous avons adoptées le 25 novembre 2019, 36 sont déjà appliquées et 10 sont en cours de finalisation. Ces bons résultats sont le fait d’un suivi régulier. Sous l’impulsion d’Élisabeth Moreno, Ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, les onze groupes de travail se sont réunis six fois depuis sa prise de fonction en juillet 2020.

 

6 nouvelles mesures ont été décidées en 2021 :

  • Déploiement de 3000 téléphones « Grave Danger » dont 2310 sont déjà en service ;
  • Déploiement de 1000 bracelets anti rapprochements dont 245 sont actifs ;
  • Création d’un fichier des auteurs de violences conjugales ;
  • Regroupement du suivi des auteurs de violences conjugales autour des tribunaux judiciaires ;
  • Contrôle renforcé des détentions d’armes par les auteurs de violences conjugales ;
  • Développement de nouveaux programmes d’aides aux victimes de violences, pour faciliter leur convalescence.

Résultats  En 2020, - 28% de morts dans le couple ont été recensées par rapport à l’année précédente (125 morts violentes, contre 173 l’année précédente). Après avoir connu une hausse importante en 2019, les décès au sein du couple diminuent en 2020. Il s’agit du niveau le plus bas atteint depuis 2006.

 

Je suis fière que le Gouvernement nous donne les moyens d’agir de manière pérenne, sans jamais rien lâcher. C’est un sujet qui me tient à cœur. Il est essentiel.


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.