Nicole LE PEIH

La revalorisation des pensions de retraites agricoles est votée

À l'Assemblée

Depuis de nombreuses années, les agriculteurs réclament que leur vie de travail soit mieux reconnue par une revalorisation de leur retraite minimum.

Le jeudi 18 juin, nous avons voté la revalorisation de leur pension de retraite, à hauteur de 85% du SMIC dès 2022.

C’est une grande nouvelle et une belle avancée. Mais disons-le, ce n’est pas une chance, ni un privilège. C’est le résultat d’une vie de labeur : des réveils aux aurores et des soirées de travail ! Nos paysans assurent notre autonomie alimentaire. Ils perpétuent nos traditions et ils entretiennent notre paysage. Le métier d’agriculteur est un noble métier. Et en dépit des avancées technologiques, il reste un métier difficile.

En tant qu’agricultrice, je suis donc fière de l’engagement de la majorité pour acter cette avancée sociale. C’est un petit pas pour le paysan, mais c’est un pas de géant pour l’histoire agricole. Les deux tiers des agriculteurs ont une pension de retraite inférieure à 1 000 euros par mois. Jusqu'à présent, un agriculteur, qui a travaillé toute sa vie sans compter ses heures, pouvait toucher à la retraite une pension inférieure au seuil de pauvreté fixé à 850€ par mois. La loi votée aujourd’hui relève le montant minimal à 85% du SMIC, soit 1206 euros bruts en 2020. Cela représente plus de 261 millions d'euros engagés par l'État.

Le projet de loi a été adopté à l’unanimité à l’Assemblée et de manière transpartisane. C’est toute la France qui pense à ses paysans.

C’est une avancée sociale.

C’est un signe encourageant pour les jeunes générations. Notre métier est un métier d’avenir et l’engagement des paysans est décisif pour réussir la transition environnementale.

Après cette première avancée, je resterai extrêmement attentive aux détails de sa mise œuvre. C’est un premier bond qui sera source d’équité rapide et de progrès social en agriculture.  

       


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.