À l'Assemblée

Le 9 juillet, le deuxième rendez-vous fixé par le Président de la République avec l’ensemble des parlementaires a permis à la fois de faire un bilan d’un an d’actions et de fixer un nouveau cap pour l’année à venir. « J’ai apprécié les mots du Président, sur l’intense action conduite par les parlementaires durant cette première année ». L’ambition de transformation du pays est forte ; les chantiers économiques ouverts depuis un an sont fondateurs de nouvelles relations dans les entreprises. L’emploi en sera amélioré.

Pour la deuxième année, la réforme constitutionnelle sera essentielle et définira de nouvelles modalités de fonctionnement de nos institutions. La volonté de refonder l’Etat-providence du 21ème siècle est également un chantier ambitieux. "Nos transformations ne réussiront que bien comprises", a déclaré pour sa part Richard Ferrand. Ce n’est qu’avec le temps qu’elles porteront leurs fruits. C‘est, je crois, le message clé que je retiendrai de ce congrès de Versailles 2018.


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.