En circonscription

Le Grand Débat que j’ai initié à Saint-Thuriau a rassemblé plus de 200 personnes le 7 février. Il a permis, pendant plus de deux heures, l’expression citoyenne pour toutes les personnes qui s’intéressent à la vie publique. En sollicitant un animateur indépendant et en affichant les propositions formulées, j’ai donné une visibilité et une parole large, diverse aux citoyens de ma circonscription. Je tiens à remercier tous les participant(e)s pour leurs engagements. Les critiques formulées étaient recevables. Elles font partie du débat d’idées que je vis à l’Assemblée nationale. L’essentiel ce soir-là, c’était le débat citoyen ; et il a été, à mon sens, réussi.

Le thème retenu était celui de la fiscalité et des dépenses publiques. Le nombre élevé d’intervenants et les propos formulés, parfois vifs, confirment que ce thème était bien d’actualité. La fraude fiscale a été sévèrement dénoncée ainsi que le privilège dont bénéficient les anciens Présidents de la République. Une fiscalité plus juste a été demandée. Les étudiants ont fait entendre leurs voix en soulignant leurs difficultés pour financer leurs études. Les retraités ont souligné l’important manque à gagner attendu avec la suppression de l’indexation des retraites.

De nombreux autres points ont été abordés (violences policières, référendum d’initiative populaire, avenir des exploitations agricoles, financement des EHPAD, école Diwan, etc…).


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.