Nicole LE PEIH

Un engagement de l’Etat pour la ruralité


Le 13 juillet, j’ai participé à la Préfecture du Morbihan au Comité Interministériel des Ruralités (CIR). Il s’agit, sous le pilotage de l’État, de mettre en œuvre dans notre département les mesures décidées par la Conférence Nationale des Territoires. Les priorités arrêtées nationalement concernent notamment la santé (maisons médicales, EHPAD, etc) et la couverture numérique du territoire. « Je suis sensible au maintien des services publics sur tout le territoire et à la mobilisation de tous les acteurs pour le développement de la ruralité ». L’appui financier de l’État à travers un plan global d’une quarantaine de mesures est une reconnaissance de nos besoins et un soutien politique indispensable.

L’action de l’État en direction de la ruralité concerne les secteurs suivants : les Maisons de service public, les aides à l’installation de médecins, la téléphonie mobile, les services aux familles et la sécurité au quotidien. A partir de projets déposés par les collectivités et les EPCI, l’État apporte une aide financière par le biais de contrats de ruralité. Par exemple, sur le pays de Pontivy, ce contrat a été signé le 22 décembre 2016 et compte 15 projets. Il permet de remédier au sentiment d’abandon des territoires ruraux. Le Gouvernement, suite aux élections de 2017, a mis en avant des mesures nouvelles concernant l’égalité d’accès aux soins pour tous les citoyens :

  • Équipement des EHPAD en matériel de consultation.
  • Nouvelles aides conventionnelles pour l’installation de médecins en zones sous denses.
  • Doublement des maisons de santé pluridisciplinaires et centres de santé.

Articles similaires

Catégories

Derniers articles

Associations : lancement du FDVA 2024 dans le Morbihan

Agriculture : les mesures annoncées par le Premier ministre

Sur la RN165, à Vannes et Pontivy : à l'écoute des revendications

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion