Nicole LE PEIH

Programmation énergétique française : un cadre national et le choix de l’écoute sur le terrain

27 Nov 2018 Nicole Le Peih À l'Assemblée

Le 27 novembre, le Président de la République a précisé les principales mesures concernant la programmation pluriannuelle de l’énergie. Il a aussi lancé une grande concertation locale dans les trois mois qui viennent « pour faire émerger des solutions concrètes et accessibles ». Les choix énergétiques d’aujourd’hui et de demain ont des conséquences sur le pouvoir d’achat de nos concitoyens. Ayant moi-même, le 17 et le 30 novembre, été à l’écoute des manifestants de ma circonscription, je partage ce choix politique d’écoute locale où tous les acteurs du territoire, toutes les associations intéressées pourront y participer, y compris « les gilets jaunes ». Je vous encourage à en faire partie et à exprimer les solutions que vous proposez.

Les principales mesures annoncées par le Président de la République sont les suivantes :

  • sur le prix du carburant, le Président a décidé « d’adapter toute nouvelle hausse de la taxe sur les carburants à l’évolution des marchés internationaux du pétrole ». Il s’agit d’avoir tous les trimestres un rendez-vous pour atténuer les effets éventuels d’une hausse ;
  • la fermeture de toutes les centrales à charbon pendant le quinquennat et la fermeture de 14 réacteurs nucléaires d’ici 2035 ;
  • le triplement du parc éolien d’ici 2030 ;
  • le quintuplement de l’énergie solaire d’ici 2030 ;
  • atteindre dès 2035 un mix électrique composé à moitié seulement de nucléaire.

Pour respecter nos engagements en matière de réduction des gaz à effet de serre d’ici 2030, et aller vers la neutralité carbone à l’horizon 2050, nous nous fixons une ambition rehaussée sur la réduction des énergies fossiles : moins 40% de consommation d’ici 2030 par rapport à 2012.

Ces nouvelles mesures vont permettre à terme de diminuer le recours aux énergies fossiles et de réduire pour chacun sa facture énergétique.


Articles similaires

Catégories

Derniers articles

Nomination au Conseil Supérieur des prestations sociales agricoles

L’Assemblée nationale adopte la LOPMI : une réponse claire aux défis sécuritaires de notre société

Salon des maires 2022

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.