En circonscription

Le Président de la République, Emmanuel MACRON, a défini le Handicap comme une priorité de son quinquennat.

Les chiffres nous rappellent cette réalité : sur 100 Français : 20 ont un handicap, visible ou invisible, petit ou grand, 5 sont à mobilité réduite, 1 se déplace en fauteuil, 1 souffre d’un handicap mental, cognitif ou psychique.

Le gouvernement a défini en septembre les orientations dans ce domaine partant du constat suivant : face à cette situation, on a trop longtemps pensé que l’on pourrait parler des personnes handicapées sans parler aux personnes handicapées.

Je partage pleinement la feuille de route établie par la secrétaire d’état aux personnes handicapées, Sophie CLUZEL en lien avec le gouvernement. Elle comprend 5 grandes orientations avec, pour chacune, des objectifs, des plans d’actions et, surtout, des engagements de résultats sur le quinquennat

  • Accéder à ses droits plus facilement
  • Etre accueilli et soutenu dans son parcours de la crèche à l’université 
  • Accéder à un emploi et travailler comme les autres 
  • Vivre chez soi et se maintenir en bonne santé 
  • Etre acteur dans la cité : s’y déplacer, accéder aux loisirs, aux sports et à la culture.

Depuis sa mise en œuvre, nous avons voté à l’Assemblée Nationale a revalorisation de l’allocation adulte handicapé (AAH) et la possibilité de donner, anonymement, des jours de congé ou de RTT non pris à un collègue de la même entreprise qui s’occupe de personnes âgées ou handicapées.

Mon engagement sur le terrain, c’est la volonté de :

1)Rencontrer progressivement les structures en lien avec le Handicap afin de mieux appréhender les problématiques qui sont posées ainsi que les difficultés rencontrées, et recueillir les attentes pour les porter.

2)Favoriser et accompagner les démarches et projets en lien avec ce sujet. Avec Jean Michel Jacques, également député du Morbihan, nous avons accompagné Yann Jondot, maire paraplégique de Langoëllan, à l’Assemblée Nationale, pour y rencontrer François De Rugy, son président. Défenseur de l’accessibilité pour les personnes handicapées, après l’ascension du sommet du Kilimandjaro en fauteuil roulant, il veut convaincre le sommet de l’état de l’intérêt de ses propositions rassemblées dans un Livre Blanc.

3)Répondre et être à l’écoute des sollicitations individuelles liées au Handicap. Je m’engage à prendre en compte les demandes qui me parviendront. Mon attaché parlementaire en circonscription m’accompagnera sur ce point, notamment au travers des permanences.

 

Voilà résumées les actions que j’ai engagées. Nous devons avoir un rôle dans l’inclusion et l’amélioration des conditions de vie des personnes en situation de handicap.

 

 

Yann JONDOT à l'Assemblée nationale

Rencontre de Yann JONDOT avec François de

Rugy, président de l'Assemblée nationale

Rencontre avec un collectif de parents de

jeunes adultes handicapés

Rencontre à l'ESAT La Vieille Rivière de Pontivy d'une cinquantaine de personnes reconnues travailleurs handicapés.


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.