Nicole LE PEIH
Nicole LE PEIH

La France demeure pleinement mobilisée face à l’urgence climatique que rappelle le GIEC

À l'Assemblée

Le 6ème rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a fuité dans la presse cette semaine. Il rappelle l’urgence d’une action politique ambitieuse et résolue en faveur du climat.

 

Le rapport donne une note d’espoir : il affirme que l’humanité peut encore changer le cours des choses, à condition d’opérer une « transformation radicale des processus et des comportements ». Nous y prenons toute notre part !

 

Depuis 2017, la France mène une action résolue, concrète et ambitieuse qui lui permet de s’affirmer comme un leader de la lutte contre le réchauffement climatique dans le monde.

 

Nous allons plus loin que nos prédécesseurs. Le Plan de relance a notamment permis de flécher 30 milliards d’euros à la transition écologique dans le cadre de France Relance ; à la fois des investissements d’avenir (hydrogène, transports, …) et des aides au pouvoir d’achat.

L’écologie doit être incitative, en augmentant notre pouvoir d'achat et en orientant nos dépenses vers une transition plus écologique :

  • Le chèque énergie, généralisé en 2018 pour aider près de 4 millions de ménages modestes à payer leurs factures d’énergie et financer des travaux de rénovation avec 200 euros par an en moyenne en 2019 ;
  • Le dispositif « Ma primeRénov’ » pour financer les travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique jusqu’à 20 000 €.
  • Le certificat d’économie d’énergie de 3 000 € aux ménages modestes qui remplacent une vieille chaudière fioul par une chaudière utilisant des énergies renouvelables ;
  • La prime à la conversion de 1 000 € pour tous les propriétaires de véhicules essence, immatriculés avant 1997 ou diesel avant 2001.

 

Parce que l’écologie suppose une transformation de toute la société, nous avons mis en place la Convention citoyenne pour le climat. L'essentiel de ses conclusions ont été traduites dans la loi Climat Résilience.

 

L’ampleur du défi, rappelé par le GIEC, rend toute solution nationale largement insuffisante. Une réponse efficace et puissance doit aussi être européenne et internationale. La France y prend toute sa part, en montrant l’exemple, en entraînant ses partenaires européens.

 

Comme vous le savez, c’est un sujet sur lequel j’ai déjà rendu deux rapports, un pour la Commission des Affaires étrangères, et l’autre pour la Commission des Affaires européennes.

 

Récemment j’ai accepté deux nouveaux rapports :

  • Le premier portant sur le suivi de la COP26 ;
  • Le second sur l’Avion du futur.

 

Cette écologie incitative sera la clé d'une écologie de production! 


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.