Nicole LE PEIH

À l'Assemblée

Avec près de 30 collègues et députés LaREM, j'ai interpellé Édouard Philippe et Olivier Véran pour leur demander d'étendre l'obligation du port du masque dans les magasins alimentaires, dans un double objectif de protection de tous les consommateurs et salariés de ce secteur.

 

« Monsieur le Premier Ministre,

Monsieur le Ministre des Solidarités et de la Santé,

Lors de votre allocution devant l’Assemblée nationale, le 28 avril dernier, présentant le plan gouvernemental de sortie du confinement, vous avez affirmé que le port de masque de protection serait obligatoire dans les transports.

Une telle décision était nécessaire, et justifiée par le difficile respect de la distanciation physique dans un espace restreint. Je tiens donc à vous remercier d’avoir entériné cette mesure dans le décret du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire.

Je souhaite cependant attirer votre attention sur la situation dans nos magasins, et particulièrement des magasins alimentaires. En effet, il est prévu que les commerçants détiennent la décision finale pour choisir de subordonner ou non l’accès de leur magasin au port d’un masque de protection.

Par ailleurs, c’est une mesure que vous conseillez vivement. Au quotidien, nous sommes interpellés par le personnel de ces commerces, ceux qui se trouvent « en deuxième ligne » et qui nous permettent d’effectuer des achats alimentaires de première nécessité. Ces personnes travaillent tous les jours pour fournir de la nourriture à la population.

La sortie du confinement entraîne une affluence accrue dans les magasins alimentaires, les consommateurs se retrouvent ainsi eux-mêmes plus exposés. Il nous faut répondre à leurs inquiétudes.

J’attire aussi votre attention sur le fait que ces métiers sont largement à prédominance féminine : les femmes représentent 64 % des vendeuses en magasin, ainsi plus exposées aux risques impliqués par la circulation du virus Covid19.

C’est pourquoi je souhaiterais savoir s’il est envisagé que l’accès aux magasins alimentaires soit conditionné au port du masque, dans un double objectif de protection de tous les consommateurs et des salariés de ce secteur.

 

Cette solution rassurerait et protégerait ces différents acteurs, limitant leur exposition au risque. Ce risque est d’autant plus fort dans les grandes et moyennes surfaces alimentaires, du fait de la forte densité de population dans de tels espaces, clos et restreints.

Une telle réponse serait ainsi un signal fort envers les commerçants, harmonisant les pratiques et permettant une égalité de traitement sur l’ensemble du territoire.

Vous remerciant pour l’intérêt que vous aurez bien voulu porter à ce courrier, je vous prie, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre des Solidarités et de la Santé, d’accepter l’expression de mes plus respectueuses salutations.

 

Nicole Le Peih
Députée du Morbihan »


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.