En circonscription

Je soutiens aussi cette transition phytosanitaire pour les raisons suivantes :

  • Les agriculteurs doivent avoir le temps de trouver des solutions alternatives pour faire changer leurs méthodes de protection des cultures. Une task force est en place réunissant tous les acteurs. C’est le meilleur moyen d’agir.
  • Une équité doit être respectée avec la loi zéro phyto pour les collectivités dite loi « Labbé » qui donne un délai de transition de trois ans entre le premier janvier 2017 et le premier janvier 2020.

Un étalement sur 3 ans, de surcoût économique généré par de nouvelles méthodes de protection des cultures, permettra de prendre en considération les difficultés économiques des exploitations actuelles.


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.